Le blog du CBD
AdobeStock_313154022 (1) (1)

CBD et spasmes musculaires : le remède ?

Depuis quelques années, le CBD bénéficie d’une notoriété de plus en plus grandissante dans le monde. Il se présente comme un remède efficace pouvant soulager différents symptômes plus ou moins graves de certaines maladies. Parmi ces maladies, on peut citer les spasmes musculaires.

En effet, il s’avère que grâce à ses propriétés, le CBD peut aider les patients souffrant de spasmes musculaires à retrouver la santé. Ceci est possible car il s’agit d’un antalgique et d’un anti inflammatoire très puissant. 

Les spasmes musculaires peuvent facilement devenir invalidants lorsqu’ils ne sont pas traités correctement. C’est pour cette raison que nous vous proposons de lire la suite, afin de découvrir comment le CBD peut favoriser le rétablissement des personnes atteintes par cette maladie. 

Comment le CBD peut-il soulager les spasmes musculaires ?

Si le CBD peut s’avérer être efficace contre les spasmes musculaires, c’est en grande partie parce que les différentes variétés de chanvre qui existent possède des propriétés très bénéfiques pour la santé. Ainsi, lorsque le CBD est extrait, il permet de soulager efficacement certains symptômes, tout en vous évitant les effets psychotropes de cette drogue que représente le cannabis. C’est ainsi que le CBD peut être utilisé pour soulager les spasmes et aussi les crampes musculaires. Ceci a été prouvé par plusieurs études, même si pour l’heure, il demeure encore un flou sur l’ensemble des effets de cette substance sur le corps. 

En effet, parmi les études réalisées sur le CBD, plusieurs portent sur les spasmes musculaires. Face aux nombreux effets positifs qu’il affiche déjà, cela n’a rien de surprenant de découvrir qu’il peut aussi être utilisé contre ce type d’affection. Des études ont donc été réalisées sur des hommes, et plus précisément sur des personnes atteintes de sclérose en plaque. Cette maladie se manifeste généralement par de vives douleurs, accompagnées de spasmes musculaires répétés. Les résultats ont démontré que les patients observaient une réelle amélioration, non seulement au niveau des douleurs, mais aussi au niveau des spasmes. 

Ainsi, le CBD peut être utilisé par les patients qui souhaitent mieux gérer les douleurs provoquées par leurs spasmes et crampes musculaires. Il présente l’avantage d’être sans effets secondaires graves, ce qui vous permet de profiter sans risques de toutes ses propriétés. En tant qu’analgésique et anti inflammatoire, il lutte contre toutes les douleurs et rend cette maladie plus supportable pour les patients. 

Il faut noter que le cannabis thérapeutique peut lui aussi avoir les mêmes effets positifs sur les spasmes musculaires, et parfois même donner de meilleurs résultats. Toutefois, en raison des effets psychoactifs qu’il peut avoir sur le cerveau, il est conseillé d’opter plutôt pour le CBD pur, dépourvu de THC. 

Que faut-il savoir sur les spasmes musculaires ?

Le spasme est une contraction non préméditée des muscles. La différence avec la crampe, c’est que cette dernière est de très courte durée. En revanche, le spasme peut persister pendant longtemps. Il a également pour particularité d’atteindre un seul muscle, une partie isolée ou tout un ensemble de muscles. Le terme de spasme est généralement utilisé pour les muscles striés, c’est-à-dire ceux qui sont rattachés aux bras ou aux jambes. 

C’est pour cette raison qu’il est souvent confondu avec les convulsions et les crampes. Toutefois, on peut aussi utiliser le terme spasmes musculaires lorsque cela concerne les muscles cardiaques. Dans ce cas de figure, on parlera spécifiquement de spasme coronarien. Les manifestations des spasmes ne sont pas trop nombreuses. Le symptôme le plus courant est la douleur provoquée par le spasme ainsi que les contractions visibles et non désirées des muscles. 

Pour ceux qui ne le savent pas, il y a de multiples types de spasmes. En premier lieu, il y a le spasme hémifacial. Il commence à partir des muscles situés autour de l’œil de la personne concernée. Ensuite, il progresse lentement et attaque ceux qui se trouvent au niveau de la bouche et de la mâchoire localisée sur le même côté que l’œil atteint. 

En second lieu, il y a le spasme cynique qui se produit au niveau du visage. Il provoque un mouvement convulsif des joues. Par la suite, les lèvres viennent s’écarter. À cette étape, les dents sont exposées un peu comme un chien qui gronde. 

Enfin, il y a les spasmes gastro-intestinaux qui causent des crampes et des douleurs abdominales. Quant au spasme en flexion il est constaté chez les enfants souffrant d’un syndrome épileptique. Il convient aussi de mentionner que les spasmes peuvent toucher les paupières, les mollets et d’autres parties du corps tels que les pectoraux et l’avant-bras.

Les causes et symptômes des spasmes musculaires

Le spasme musculaire est une affection qu’on ne présente plus, car il s’agit d’un symptôme fréquent de plusieurs maladies. Il se manifeste par une contraction involontaire des fibres musculaires. Cette contraction est prolongée, et c’est d’ailleurs ce qui différencie les spasmes des crampes. Ainsi, ces spasmes peuvent avoir des causes diverses et variées parmi lesquelles on peut citer :

  • Une infection virale : lorsqu’elle est grave, elle est en mesure de provoquer des spasmes musculaires.

  • Le tétanos : c’est une maladie ou plutôt une infection, qui autrefois était assez fréquente. Aujourd’hui elle touche moins de personnes, mais continue quand même de faire des dégâts. Cette infection peut aussi entrainer des contractions musculaires très graves.

  • La déshydratation : lorsque le corps manque d’eau, cela peut provoquer des spasmes musculaires.

  • Une carence en magnésium : c’est un minéral qui lorsqu’il est en baisse dans l’organisme, peut provoquer des spasmes musculaires. Il en est de même pour le potassium et le calcium.

  • La grossesse : une femme enceinte, surtout au cours du troisième trimestre, peut souffrir de spasmes musculaires, à cause de la compression de ses nerfs par le poids de l’enfant.

  • Un traumatisme : il est possible qu’un problème comme une entorse, une déchirure musculaire ou une contusion soit à l’origine de votre spasme musculaire. 

  • Les facteurs génétiques : il est possible de souffrir de spasmes musculaires lorsque des ascendants ont été sujets à ce trouble.

Par ailleurs, quelles que soient les différentes causes derrière cette affection, elle se manifeste toujours de la même façon. Le patient ressent une vive douleur au niveau de ses muscles qui peuvent être localisés à divers endroits. Cette douleur est précédée d’une contraction involontaire du muscle concerné, une contraction visible qui survient de manière brusque et inattendue. 

Comme vous avez pu le constater, le CBD peut vous aider à lutter efficacement contre les maladies telles que les spasmes musculaires. Vous pouvez donc l’utiliser en association avec votre traitement médicamenteux, afin de soulager rapidement les symptômes de cette maladie. Faites simplement attention à éviter les différents risques d’interaction, en demandant d’abord l’avis et les conseils d’un professionnel.

Le cannabis thérapeutique peut-il être utilisé contre les spasmes musculaires ?

Oui, tout comme les produits dérivés du CBD, le cannabis thérapeutique peut aussi être efficace contre les spasmes musculaires. Il faut toutefois disposer d’une ordonnance pour s’en procurer, afin d’éviter tout problème avec la justice. 

Peut-on utiliser le CBD contre les spasmes musculaires sans risques de poursuites ?

Le CBD utilisé dans le cadre du traitement des spasmes musculaires est dépourvu de THC. Il peut donc être acheté ou vendu en toute légalité en France, car il ne s’agit pas d’un produit dopant ou psychotrope.

L'entiereté du site web doit être considéré comme de l'information. Nous vous rappelons qu'avant de consommer des produits à base de cannabidiol vous devez consulter votre médecin afin d'obtenir son aval dans votre cas spécifique.
Prix compétitifs
LIVRAISON DISCRÈTE
PAIEMENT SÉCURISÉ
QUALITÉ SUPÉRIEURE