Le blog du CBD
1 (1) (1)

Le CBD stimule la production de dopamine : quels effets ?

La dopamine est un neurotransmetteur, c’est-à-dire une substance qui transmet des informations entre les neurones. Ainsi, elle est produite par des cellules nerveuses. Les neurones qui la synthétisent sont dits dopaminergiques.

Le CBD stimule la production de dopamine pour, entre autres, aider l’organisme dans le contrôle des fonctions motrices.

Aussi, la dopamine fait partie des substances indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Quels sont donc ses effets réels sur l’organisme ?

La dopamine : quel est son véritable rôle ?

La dopamine est un neurotransmetteur qui participe au système de récompense de notre cerveau. Il répond au stimulus agréable. De nombreuses substances ciblent l’augmentation du niveau de dopamine, car cela apporte à l’organisme une sensation de bien-être, sans aucune raison apparente. Cela aide aussi à réguler l’humeur et les réponses émotionnelles qui déclencheront l’anticipation avant une action qu’on apprécie.

Ainsi, lorsque le CBD stimule la production de la dopamine, les neurones dopaminergiques émettent des signaux dans les synapses. La dopamine est alors émise dans ces dernières qui constituent les espaces situés entre les neurones. Elle se lie ensuite à des récepteurs situés sur d’autres neurones, permettant ainsi la transmission de l’information d’un neurone à l’autre.

Étant donné qu’il existe différentes sortes de récepteurs, l’action de la dopamine varie. Cette action est influencée par le neurone qui émet la dopamine et le récepteur qui la reçoit ou qui ne la reçoit pas. Par ailleurs, la dopamine joue un rôle à différents niveaux dans l’organisme. Ainsi, elle est impliquée dans : l’attention, le fonctionnement des reins et du cœur, les addictions, l’amour et le plaisir sexuel.

La dopamine intervient aussi dans l’inhibition de la synthèse de prolactine, et, par conséquent, elle peut interrompre la production de lait maternel. Ainsi, il apparaît que la dopamine est libérée par notre cerveau lors des expériences que celui-ci associe au plaisir. Elle est aussi libérée lors de la consommation des drogues.

Également, la consommation du CBD favorise la production de la dopamine qui est une substance appelée hormone du bonheur. De cette manière, le CBD permet notamment à l’organisme d’adopter les comportements utiles à sa survie.

Ces effets de la dopamine dont le CBD permet de bénéficier

Il y a dans le cerveau ce que l’on appelle le circuit de la récompense. Ce circuit a notamment pour rôle de favoriser les comportements utiles à la survie de l’organisme. Il est formé par toutes les substances psychoactives qui agissent sur les neurones du cerveau. Il est aussi composé par le noyau accumbens et l’aire tegmentale ventrale (ATV). Cette dernière est formée d’un groupe de neurones localisés dans le centre du cerveau qui, en majorité, produisent de la dopamine. Aussi, la connexion entre le noyau accumbens et l’ATV est assurée par la dopamine.

Le circuit de la récompense est un élément incitateur de la reproduction, par l’homme, des expériences qui lui ont procuré du plaisir, au moins une fois. Ceci s’explique par l’action de la dopamine sur lui. Rappelons que la dopamine a pour effet d’augmenter l’initiative, le plaisir sexuel et l’agressivité. Elle est également responsable de toutes les émotions, des sentiments et des envies. À cet effet, c’est l’hormone du plaisir, et elle joue un rôle fondamental dans les fonctions mentales et le comportement de l’être humain.

Ainsi, lorsque la dopamine est présente à taux normal dans le cerveau, la personne éprouve du plaisir lorsqu’elle atteint ses objectifs. Elle se sent donc motivée durant la phase qui précède l’atteinte des objectifs. Le CBD, en stimulant la production de dopamine dans le système limbique, procure à l’organisme une sensation de bien-être. Cela incite l’homme à être plus motivé et plus fort. Toutefois, sachez qu’une trop forte production de la dopamine entraîne une hyperactivité dans le cerveau. Ceci conduit à des troubles comportementaux et à plusieurs maladies.

Ces effets thérapeutiques de la dopamine

En dehors des effets normaux qu’induit la dopamine, celle-ci peut être utilisée à des fins thérapeutiques. En effet, elle sert à traiter des troubles et ne se diffuse pas seulement dans le cerveau, mais dans tout l’organisme. Elle agit alors sur le cœur pour maintenir et pour booster le débit cardiaque. C’est d’ailleurs pour cette raison que les médecins administrent des médicaments dopaminergiques aux personnes en état de choc traumatique ou cardiogénique.

Les traitements dopaminergiques sont souvent prescrits dans le cadre du traitement de la maladie de Parkinson. Dans ce cas, leur but est de remédier à la carence en dopamine dans le cerveau du malade. Ceci concourt à atténuer les symptômes de la maladie sur la vie du malade.

Notez que ces traitements peuvent engendrer des effets indésirables chez certains patients. Au nombre de ces effets, il y a : la nausée, une baisse de tension artérielle, des hallucinations et la somnolence.

Les effets secondaires des traitements dopaminergiques peuvent aussi être liés aux troubles du comportement. Ainsi, on peut observer chez les patients : une hypersexualité ou une addiction à un phénomène tel que le jeu, un casino, un achat ou une nourriture.

L’impact de la dopamine sur le cerveau, grâce au CBD

Le CBD a une grande gamme d’applications thérapeutiques potentielles. Aussi, nombreuses sont les études portant sur l’interaction entre un cannabinoïde tel que le CBD, et le cerveau humain. Ces études ont démontré que le système endocannabinoïde a des récepteurs de cannabinoïdes dans le corps entier. Ainsi, il apparaît évident qu’il existe des récepteurs cannabinoïdes liés au système nerveux qui est lui-même relié au cerveau.

Par ailleurs, toujours d’après les différentes recherches, il existe divers composants chimiques qui provoquent différentes réactions, en fonction de chaque récepteur. Il y a notamment les récepteurs CB1 et CB2 auxquels le CBD peut se lier. Aussi, en se liant aux récepteurs, le CBD provoque une connexion neuronale au travers des synapses du cerveau. Dans le cas de la dopamine, la liaison du CBD aux récepteurs peut entraîner la production de l’adrénaline et de la noradrénaline.

L’adrénaline sécrétée permet, par exemple, de solliciter l’activité cérébrale pour gérer un état de stress. Elle intervient aussi pour permettre à l’homme d’effectuer une activité physique intense, car elle induit une accélération du rythme cardiaque. Toutefois, une forte production de dopamine, et, par conséquent, d’adrénaline produit des effets néfastes sur l’organisme. En effet, les personnes ayant un fort taux de dopamine ont tendance à poursuivre des conduites à risque, recherchant des situations où elles pourraient se mettre en danger.

Par ailleurs, le CBD peut impacter d’autres composés chimiques du cerveau. Par exemple, il peut agir sur le récepteur 5 — HT1A qui est impliqué dans la neurotransmission de la sérotonine. Cette dernière est un neurotransmetteur qui a des effets comparables à ceux de la dopamine. De ce fait, la sérotonine régule l’humeur. Aussi, lorsque le CBD favorise la transmission de la sérotonine, en liaison avec le récepteur 5 — HT1A, on peut observer une diminution de l’anxiété et de la dépression.

Les effets d’une absence de production de dopamine

La dégénérescence des neurones dopaminergiques dans le cerveau entraîne une diminution de la production de dopamine dans l’encéphale. Ceci provoque un dysfonctionnement du système nerveux. Aussi, le déficit de dopamine entraîne des malaises, un désintéressement à la vie, une mauvaise humeur et de la démotivation. Également, la maladie de Parkinson est imputable à la carence dopaminergique.

Découvrez aussi notre article sur :

LE CBD EST-IL UN ANTIDÉPRESSEUR ?

L'entiereté du site web doit être considéré comme de l'information. Nous vous rappelons qu'avant de consommer des produits à base de cannabidiol vous devez consulter votre médecin afin d'obtenir son aval dans votre cas spécifique.
Prix compétitifs
LIVRAISON DISCRÈTE
PAIEMENT SÉCURISÉ
QUALITÉ SUPÉRIEURE