Le blog du CBD
1 2

Consommation de CBD pendant la grossesse : bonne idée ?

Il est vrai que la consommation de drogue pendant la grossesse est fortement déconseillée. En effet, elle a pour conséquences d’entraver le bon déroulement de la grossesse et de nuire à la santé du bébé. Alors, on se demande si la consommation du CBD pendant la grossesse est une bonne idée. Cela dit, il faut avant tout savoir que le CBD n’est pas une drogue. C’est d’ailleurs pour cette raison que sa consommation en France est tout à fait légale.

Le CBD peut être consommé durant la grossesse, pour ses vertus thérapeutiques, si tant est qu’on opte pour le bon dosage.

Quels sont donc les effets du CBD sur le déroulement d’une grossesse et sur la santé du bébé ? Nous vous proposons de mieux découvrir ces effets, à travers cet article.

Les effets du CBD sur une grossesse

Certains cannabinoïdes comme le THC (tétrahydrocannabinol) qui est psychoactif perturbent le bon déroulement de la grossesse. Cependant, il n’en est rien du CBD dont les effets, en tant que complément alimentaire, sont totalement différents de ceux du THC. Aussi, le CBD est un composé qui peut être entièrement naturel et dépourvu de THC, s’il est obtenu à partir de variétés de chanvre biologiques. Aussi, il peut parfaitement être une alternative aux médicaments de synthèse.

De plus, de nombreuses études prouvent qu’un cannabinoïde tel que le CBD peut aider à soigner de multiples symptômes liés à la grossesse. Il apparaît alors que la consommation du cannabidiol peut être sans danger pendant la grossesse. Elle pourrait même être recommandée pendant cette période critique. Comment donc le CBD agit-il pour avoir des effets positifs sur la grossesse ?

Pour commencer, le cannabidiol est un composé qui agit directement sur les récepteurs du système endocannabinoïde (SEC). Ces derniers qui sont partout sur le corps permettent de réguler de nombreuses fonctions biologiques. Au nombre de celles-ci, il y a le sommeil, l’appétit, la douleur et l’humeur. Les récepteurs participent aussi au bon fonctionnement des rythmes du corps humain et à la régulation des niveaux d’inflammation du corps.

De ce fait, le CBD peut être utilisé pour réguler efficacement bon nombre de fonctions qui interviennent dans la grossesse. Également, le système endocannabinoïde est utilisé par le corps pendant la grossesse. En effet, il aide à construire les voies ainsi que les neurones cérébraux du bébé, avant sa naissance. Aussi, sachez que ce système a été découvert grâce aux cannabinoïdes présents dans le cannabis. Le CBD peut donc participer au développement du cerveau du fœtus en interférant avec le SEC.

Par ailleurs, il arrive que des produits CBD contiennent du THC. Toutefois, la législation interdit qu’ils contiennent plus de 0,2 % de THC. Autrement, consommés durant la grossesse, ils peuvent interrompre la formation des réseaux neuronaux du bébé. Ils peuvent également entraîner des malformations congénitales associées au système nerveux. En plus, à long terme, ils provoquent de graves conséquences sur le bien-être du bébé.

Alors, consommez du CBD en faible dose au cours de la grossesse ne saurait avoir des conséquences négatives sur le déroulement de celle-ci. Aussi, si vous êtes dans une région où la consommation du CBD est légale, achetez des produits CBD pour votre grossesse. Toutefois, il faut veiller à ce que ces derniers ne contiennent que très peu de THC. À ce propos, les produits très riches en CBD sont peu recommandés, car ils contiennent généralement plus de THC.

Comment le CBD soulage-t-il les symptômes liés à la grossesse ?

Le CBD est capable de réduire l’inflammation, de soulager la douleur et de traiter la nausée durant la grossesse. Il peut aussi intervenir pour soulager les troubles du sommeil, de l’humeur et de l’appétit chez la femme enceinte. En effet, durant la grossesse, la poitrine et d’autres zones du corps se développent. La pression et la tension augmentent alors, faisant peser un poids supplémentaire sur les épaules de la femme enceinte. De ce fait, cette dernière ressent des maux de dos et diverses douleurs qu’il faut apaiser.

Ces douleurs sont situées, entre autres, au niveau des jambes, des pieds et du bas de dos. Elles sont dues à la forte pression exercée par l’utérus sur le plancher pelvien, en vue de se développer pour accueillir le nouvel être. Cela dit, la consommation du CBD par application locale peut permettre de soulager de tous ces maux et douleurs. En effet, les principes actifs du CBD agissent pour apaiser les systèmes musculaires, les nerfs et les récepteurs de la douleur.

Également, le CBD soulage la femme enceinte des contractions utérines provoquées par l’ocytocine. Ceci se fait grâce aux effets très relaxants qu’il peut produire sur les systèmes de muscles lisses. Ainsi, les effets du cannabidiol sont comparables à ceux des médicaments antagonistes de l’ocytocine. Il s’agit notamment des médicaments utilisés durant le travail, pour calmer la douleur due aux contractions. Aussi, dans ce sens, des études ont été faites avec du CBD synthétique ; et elles ont démontré l’utilité du cannabidiol durant le travail.

Par ailleurs, durant la grossesse, le taux de réflexe d’expulsion est élevé chez la femme, ce qui provoque les nausées matinales et les vomissements. Heureusement, le CBD possède des propriétés pour réduire ceux-ci, grâce à son aptitude à activer le neurotransmetteur 5-hydroxytryptamine. Ce dernier favorise le ralentissement du taux de réflexe d’expulsion chez la femme enceinte.

Enfin, sachez que le CBD a d’autres vertus thérapeutiques qui font de lui un excellent composé complémentaire aux soins médicaux. À ce propos, le cannabidiol peut servir à traiter les symptômes liés à l’arthrite, à l’épilepsie et au cancer.

Que pense la science de l’impact du CBD sur la grossesse ?

Le cannabis étant illégal dans plusieurs pays, à ce jour, il existe peu de recherches qui le concernent. Aussi, le THC est un composé beaucoup plus étudié que le CBD qui devient aujourd’hui plus reconnu. Alors, la science n’atteste pas encore des effets positifs du CBD sur la grossesse. Aussi, peu de conseils professionnels existent actuellement concernant la consommation du cannabidiol durant la grossesse. Toutefois, la science reconnaît qu’en général ce composé a peu d’effets secondaires. Cela dit, même si le cannabidiol n’avait aucun effet positif sur la grossesse, il ne devrait pas impacter négativement celle-ci.

Alors, retenez que la consommation du CBD pendant la grossesse n’est pas une mauvaise idée. Ainsi, si pendant cette période, vous tenez à bénéficier des vertus thérapeutiques du CBD, vous pouvez consommer celui-ci. À cet effet, le CBD existe sous diverses formes : huiles, capsules, crèmes, lotions et fleurs. Aussi, notez que la consommation de l’huile de CBD est plus pratique, car cette dernière peut être administrée de différentes manières. En plus, elle peut servir à réaliser des capsules CBD ou des teintures que vous pouvez mélanger aux aliments.

À ce propos, il faut noter que le goût de l’huile de CBD n’est pas apprécié par tout le monde. Ainsi, mélanger cette huile aux aliments permet de mieux supporter ce goût. En outre, en cas de douleurs physiques, l’huile peut servir de lotion, pour effectuer un massage sur la zone douloureuse.

Enfin, durant la grossesse, il faudra vous assurer que les produits CBD que vous consommerez sont fabriqués par des entreprises réputées. De plus, ces dernières doivent indiquer le taux exact des traces de THC contenues dans leurs produits.

L'entiereté du site web doit être considéré comme de l'information. Nous vous rappelons qu'avant de consommer des produits à base de cannabidiol vous devez consulter votre médecin afin d'obtenir son aval dans votre cas spécifique.
Prix compétitifs
LIVRAISON DISCRÈTE
PAIEMENT SÉCURISÉ
QUALITÉ SUPÉRIEURE